À la rencontre des membres du comité technique d'i-Moutier

Dernière mise à jour : août 31

Frédéric Baetscher est membre du comité technique. Rencontrez-le dans cette interview et apprenez-en plus sur son parcours et son implication dans i-Moutier.


À propos de vous


Quelle est votre formation ?


Je suis ingénieur HES en électromécanique avec également un master en génie électrique obtenu à l’Université de Lavau au Québec. Au fil des années, j’ai suivi différentes formations continues, notamment dans le domaine des dispositifs médicaux et les méthodes de travail Agile.


Où avez-vous construit votre expérience professionnelle ?


J’ai eu la chance de commencer ma vie professionnelle au Tessin au sein de l’entreprise Minimotor SA en tant que chef de projet dans le développement de nouveaux micro-moteurs. Ensuite, après un passage de deux ans chez Precistep SA à la Chaux-de-Fonds, j’ai rejoint Creapole SA pour accompagner les start-up et PME dans leurs projets d’innovation d’affaires.


En 2014, en parallèle à mes activités à Creapole SA, j’ai lancé ma propre start-up, stemys SA, active dans la digitalisation des processus et l’IoT industriel.


Qu’est-ce qui vous a motivé à intégrer le comité technique de l’Incubateur i-Moutier ?


Le fait d’intégrer le comité technique me permet de contribuer concrètement au développement économique de notre région via le montage de projets collaboratifs. Cela me permet aussi d’élargir mon réseau et d’en faire profiter les start-ups et PME que j’accompagne.



À propos du comité technique


Quel est votre rôle au sein de ce comité technique ?


Mon rôle principal au sein du comité technique consiste à analyser les dossier (projets) qui sont soumis à l’Incubateur et à faciliter leur lancement dans les meilleures conditions.


Comment se passe le processus de sélection lorsqu’une idée de projet est soumise au comité technique d’i-Moutier ?


Nous avons souhaité que le processus de sélection soit le plus simple possible pour que cela ne soit pas un frein au lancement d’idées intéressantes. Dès que le dossier est soumis à l’incubateur, il est partagé avec tous les membres du comité technique afin que chacun puisse se faire une première impression. S’il remplit les conditions d’éligibilité, nous recevons le porteur du projet afin qu’il nous présente en détail son idée et que les membres puissent lui poser différentes questions. À la fin de la présentation, le comité technique se réuni pour décider s’il est intéressant que le projet puisse se développer au sein de l’incubateur.


Quels sont, selon vous, les avantages pour une entreprise d’amener un projet au sein de l’Incubateur i-moutier ?


Pour moi, l’avantage principal qu’un projet se développe dans l'Incubateur est de pouvoir rapidement toucher un maximum d’industriels et ainsi, dans un laps de temps très court, pouvoir lancer les premiers développements avec différents partenaires. C’est un excellent accélérateur pour aller vite sur le marché en s’appuyant sur les réseaux existants des membres de l’incubateur.


Nous avons souhaité que le processus de sélection soit le plus simple possible pour que cela ne soit pas un frein au lancement d’idées intéressantes.


En lien avec votre poste actuel


Vous interagissez au sein de ce comité technique sous l’égide de Creapole SA, dont vous êtes le directeur. Quel est le lien ?


Lorsque j’accompagne des projets sous l’angle de Creapole SA et que j’identifie un intérêt marqué pour le porteur ou l’entreprise à ce qu’ils rejoignent l’Incubateur i-Moutier, je les aide à monter un dossier solide de candidature.


Que propose Creapole SA ?


Creapole SA propose du coaching, c’est-à-dire un accompagnement personnalisé, aux personnes durant les étapes de création d’entreprise et les indépendants, start-up et PME jurassiennes dans leur projet d’innovation, d’organisation ou d’amélioration des processus.


Quelle est l’étendue de ces prestations ?


Nous intervenons principalement sous l’un des angles suivant :

  • Redéfinition et modernisation générales d’une activité économique existante : informations de base, analyse préliminaire, conseils et appuis ;

  • Soutien à la création et au développement d’affaires de start-up et de PME (réussir son premier projet innovant, diversification des activités, etc.) ;

  • Soutien à l’évolution et à l’optimisation des start-up et des PME (application d’une méthodologie qui facilite l’alignement de l’organisation à la stratégie) ;

  • Soutien au montage des partenariats et des projets de coopération, visant à réaliser des innovations d’affaires entre des start-ups, des PME et des centres de recherches ;

  • Sous l’angle financier : soutien à la recherche et à l’accès aux sources de financement, notamment auprès d’institutions et fonds publiques, de fondations ou d’investisseurs privés.


Quelles synergies y a-t-il entre les projets soutenus chez Creapole et les opportunités de l’Incubateur i-moutier ?


Comme mentionné précédemment, il arrive souvent qu’un projet soutenu par Creapole SA soit également accéléré via l’incubateur i-Moutier afin de lui donner un maximum de chance de réussite et surtout de rapidement le confronter à la réalité du terrain.



40 vues0 commentaire